L’air, l’eau et la terre sont sources de grandes quantités d’énergie qui se renouvellent sans cesse grâce aux rayonnements solaire et aux pluies.

La pompe à chaleur prélève la chaleur présente dans l’environnement naturel (l’air, l’eau, le sol) et la restitue pour chauffer votre habitat de façon économique et respectueuse de l’environnement.
La pompe à chaleur récupère la chaleur présente dans l’air ou le sol pour chauffer votre maison. Elle permet de produire généralement jusqu’à 4 fois plus d’énergie que celle nécessaire à son fonctionnement. Cela garantit des économies conséquentes sur votre facture de chauffage.

AEROTHERMIE (air/eau) :

Une pompe à chaleur utilisant le principe de l’aérothermie capte les calories présentent dans l’air (même en hiver).

Points forts :

  • Idéal pour les petits terrains
  • Solution facile à mettre en œuvre car elle ne nécessite pas de surface de captage
  • Solution écologique

Points faibles :

  • L’emplacement de la pompe à chaleur est à choisir avec soin, à l’abri des vents dominants et dans un lieu compatible avec les exigences de l’environnement (intégration dans le site, niveau sonore).
  • Il est nécessaire de prévoir un dégagement tout autour de la pompe à chaleur afin d’effectuer les opérations de raccordement, de mise en service et d’entretien.
  • La puissance de chauffage restituée par la pompe à chaleur est dépendante de la température extérieure.

GEOTHERMIE : (sol/eau)

Une pompe à chaleur utilisant le principe de la géothermie capte les calories dans le sol à travers des capteurs verticaux.

Points forts :

  • La puissance de chauffage restituée par la pompe à chaleur est indépendante de la température extérieure
  • Captage vertical pour une installation extérieure discrète.

Points faibles :

  • Investissements initiaux importants